Dans un monde où le chaos à DEJA était évité, vous pouvez incarner un personnage parmis 10 races proposées (elfes, lycanthropes, gorgones, nains... sont au rdv)! Humour et sérieux sont recherchés.
 
AccueilCalendrierFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 °Sarken° [validée]

Aller en bas 
AuteurMessage
Sarken
Démon
Sarken

Rôle : Dirigeant de Nostrone (Seigneur des ténèbres?)
Pays : Nostrone
Groupe : Etat major de Nostrone
Force : 5

MessageSujet: °Sarken° [validée]   Mar 16 Juin - 17:57

Nom: Nostrone

Prénom: Sarken

Âge: 83 ans

Sexe: Masculin

Race: Humain

+Etat: Démon

Compétences:

Force: 5

Endurance: 5

Agilité: 1

Maniement: 5

Capacité à diriger: 3

Intelligence: 3

Méditation: 10

Beauté: 2

Sens artistiques: 0

Physique:
Sarken se décrit lui-même comme LE seigneur des ténèbres. Sa forme de démon est un homme grand enveloppé dans un manteau d'ombre et de fumé. Il possède deux ailes d'ombre sans forme précise. Ses yeux sont injectés de lumières braises. Étant pourvu d'un corps impalpable , Sarken s'intègre dans une armure épaisse pour avoir prise physique sur le monde. Le Néo-seigneur des ténèbres s'équipe de tout se qu'il trouve de "grand méchant": des plaques de fer noir, sculptures de cranes, ou encore la grande cape ornée de coutures terrifiantes.

Alignement: Mal

Caractère: Le grand seigneur du mal est maléfique! entendez par là qu'il sera toujours le premier à faire tout pour paraître mauvais et sans scrupule. Il est impulsif, sans être irréfléchi, colérique, impolie, grossier... Malgré une volonté personnel de devenir un grand seigneur maléfique en tout genre, Sarken n'est pas inhumain. Il a conservé une certaine gentillesse envers certaine chose: ainsi, il n'aime pas les exécution sommaire, jugeant que c'était déplacé de tuer quelqu'un pour une bêtise alors qu'on pourrait tout simplement l'envoyer en mission suicide. Il n'apprécit pas qu'on massacre les non-combattants. Il ne cautionne pas les viols et autres outrages. Vous l'aurez compris, Sarken a un code de l'honneur presque chevaleresque. Je dis presque parsque mine de rien, son idée reste de reforger l'empire du mal et de conquérir le monde. Et cela, si vous tentez de l'arrêter, il laisse totalement de coté ses gentillesses. En parlant de cela, Sarken adore jouer en salle de torture, avec les nerfs de ses prisonniers...
En gros, ne faites pas un ange d'un démon.


Armes: "La lame du Chaos": une grosse épée en onyx carbonisée, ornée de cristaux rouges. cette épée n'a aucun véritable pouvoir, Sarken enflammant lui-même la lame pour lui donner un certain crédit. L'épée en elle même est un peu plus petite qu'un claymore mais est épaisse et pèse son poids.

Capacités:
Les capacités de Sarken sont très impressionnants et puissants:

- Consistance: une capacitée qui lui permet de prendre un corps vide ou un objet et d'interagir avec lui. Les démons n'ayant pas de prise sur le monde réel, il peut toucher des objets et même acquérir une consistance.. En faisant ça, il a besoin d'une grande part de ses pouvoirs magiques, se qui réduit considérablement sa maîtrise de la magie.
- Commande des flammes (étant donné la puissance de cette simple appellation, le pouvoirs de base est fortifié par les deux optionnel de méditation): Sarken peut commander au feu avec une très grande facilité. Grâce à sa puissance démesurée, il peut embraser une ville entière. (au détriment de ses ressources physique cela va de soi)
- "Viens par là, toi!!!"(force): (quand il porte son armure bien sur.) Sarken attrape un individu par la goerge ou le crane pour ensuite le soulever à bout de bras. La suite dépend alors du grand malfrat. Execution, libération, broyage, intérrogatoire poussé, éventrage avec l'épée de l'autre main...les choix sont multiples. (quand il porte son armure bien sur.)
- "Ça ne me fait rien" (endurance): Sarken arrive à encaisser des coups mineurs.
- "Et vive ma pomme!!!"(maniement): Sarken abat son arme avec une extrême conviction se qui accroît la dureté de l'impact au point de briser certaines armes...

Histoire:

L'histoire de Sarken commence 20 ans avant la "grande guerre" qui déchira le monde.
Notre future seigneur du mal naquit dans une famille plus que normal, boutiquiers de père en fils, dans la capital des humains. Très tôt, son père le fit travailler pour l'entreprise familiale et cela jusqu'au déclenchement des hostilités du Maléfique seigneur de l'époque.
Sarken a alors 20 ans quand l'appel aux armes est lancé. Il prend un poste de fantassin et participe à de nombreuse campagnes pendant lesquelles il montre sa peur bleu des combats. Il finira par aller au front pendant une grande bataille.
Au court de l'assaut de son unité, il tombe en face du roi du mal en personne. Se dernier le trucide d'un revers de la main.
Au royaume des morts, Sarken, le long de la fil d'attente, ressasse sa vie dans les moindres détails. Il revoit tout les passages ou il s'est courbé aux autres: à son père, à son royaume, à ses supérieurs et enfin à la mort elle même. Arrivé devant le juge, il demande à retourner sur Terre pour y semer la mort et la destruction! (selon lui, la seul chance que le juge accepte est de lui faire un portrait intéressant de se qu'il veut faire)

Sarken revient alors au monde sous la forme d'un ange, sa vie n'ayant pas était un recueille de méfait. Très vite, Sarken commença à vouloir trouver cette forme de puissance qui l'avait tant impressionné: cette dernière image avant sa mort.
Il commença par l'armure. Avec énormément de volonté, il réussi au bout de vingts ans à créer un moyen pour lui de faire corps avec sa tenu. Ayant enfin prise sur le monde physique, il commença à rassembler des anciens serviteurs du seigneur du mal. Il bâtit un château énorme dans les terres du nord. Terre qu'il appela bientôt par son propre nom.
A force de maintenir une forme physique (se qui est une activité très dur) ses pouvoirs ont pris des proportions incroyables faisant de lui l'un des plus puissants démon de tout les temps. Il commença à utiliser cette force dans le maniement du feu. Au fil du temps, Sarken se mit au maniement des armes. Utilisant son corps massif et voulant retrouver cette icône de puissance de sa mort, il opta pour un style de combat violent et sec, privilégiant la force brut à la vitesse. Ses coups n'en demeurent pas moins précis et personne dans son armée ne tenterais de le défier.
Pendant un de ses banquet en l'honneur de sa magnificence. Sarken verra un très étrange "invité" perturber sa fête. Il s'agit du troubadour Tzenor. Se dernier, malgré un manque total de talent, finira par gagner une certaine sympathie du nouveau Roi du mal.
Ainsi, Sarken garde maintenant Tzenor à ses cotés. Plusieurs raison à cela: il ne veut pas oublier que lui aussi vient des humains et Tzenor le ramène à la candeur de certain de ses derniers. Tzenor est aussi et tout simplement un gars intéressant. Et enfin, c'est sans doute la seul personne à être un "amis" pour lui.

Sarken attend maintenant une occasion de lancer ses hordes sur le monde. Mais ce n'est pas pour tout de suite vu la taille de cette armée ridiculement petite...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Narsès
Admin
Narsès

Rôle : Observateur
Pays : Aucun
Groupe : Aucun

MessageSujet: Re: °Sarken° [validée]   Ven 10 Juil - 1:02

La fiche est désespéremment mal faite.
En fait, le soit disant seigneur des ténèbres a l'allure d'un bouffon.

En bref j'adore ta fiche et tu es validé bien sûr.

_________________
Rien n'est plus honteux que de donner le pas à l'assertion et à l'affirmation sur l'observation et la connaissance.
Cicéron, Académiques.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://fanell.forumactif.com
 
°Sarken° [validée]
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» [Validée]Un Joyeux Hey de la part de Sora =)
» Presentation : Caroline ambra [Validée by Vivi]
» kitsune cest moua éwè xp [Validée]
» Présentation Crowny [Validéee]
» [Validée]Fiche technique d'Akira Kuukyo

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
+Fanell+ :: Administration :: Présentation des Personnages :: Personnages validés-
Sauter vers: